Reservation
25 rue Bayen - 75017 Paris 01 45 74 74 74

LE RESTAURANT

LIEU & ENGAGEMENTS

A un jet de pierre de la place des Ternes, la tranquille rue Bayen cache un surprenant restaurant, qui ne ressemble à aucun autre. Un élégant décor librement inspiré de l’Art déco marie le noir et l’ivoire. Une cheminée virtuelle dans l’entrée. Un brin de nature dans les vases. Une ambiance feutrée. C’est dans cet écrin que le maitre des lieux, Frédéric Simonin, propose depuis 9 ans une cuisine créative et raffinée parfaitement maîtrisée.


 

C’est le 7 avril 2010, à trente-quatre ans, que Frédéric Simonin ouvre son restaurant au 25, rue Bayen dans le 17ème arrondissement. La carte mêle à la fois les classiques revisités (lièvre à la royale, caille des prés farcie au foie gras), le terroir (pigeonneau du Poitou, asperge blanche du Vaucluse, rouget en fine pissaladière), sans pour autant se refuser quelques notes exotiques (cuisses de grenouilles en frigots mijinko, tourteau en gelée acidulée à l’avocat), le tout imaginé et pensé au gré des saisons. Les desserts sont dans la même lignée : saint honoré, praliné framboise, banane tendre et croustillante, acidulée aux fruits de la Passion.

25 rue Bayen – 75017 Paris
En 2011, quelques mois seulement après l’ouverture de son restaurant, le chef reçoit une étoile Michelin, la sixième depuis le début de sa carrière. Et sa table est saluée par les guides qui comptent (Guide Michelin, Gault-Millau, …)

 

***

LES ENGAGEMENTS

 

Ambassadeur Bleu-Blanc-Cœur

Bleu-Blanc-Cœur organise, grâce à une démarche de filière et un cadre scientifique solide, une agriculture à vocation santé.

DÉCOUVRIR LE SITE

L’envie d’agir concrètement

Créée en 2005, la fondation Good Planet a pour objectif de sensibiliser sur les enjeux environnementaux et sociaux actuels.

DÉCOUVRIR LE SITE

 

***

LA CUISINE D’UN CHEF ENGAGÉ

Une variété de produits de qualité sélectionnés avec soins au plus près des éleveurs.

ALAIN RIGAULT

MAREYEUR

Basé dans le Calvados, à Grandcamp-Maisy, sur la presqu’île du Cotentin, Alain Rigault est mareyeur depuis 30 ans. « J’ai connu le métier avec mon père qui a fondé l’entreprise en 1972 » Mais, depuis cette époque, l’entrepreneur a défini deux axes de développement : la vente directe et le marché de détail à Joinville-le-Pont tous les samedis, et le marché de demi-gros pour des chefs de haute volée.


JEAN-PIERRE PASQUET

ÉLEVEUR DE VACHES LAITIÈRES

Jean-Pierre Pasquet se revendique comme paysan, fils et petit-fils de paysan d’une exploitation bretonne, entre Fougères et Vitré. La ferme d’Anne et Jean-Pierre comprend 50 hectares sur lesquels ils élèvent 40 vaches laitières de la race Holstein.


FRÉDÉRIC LALOS

BOULANGER (MOF)

Depuis l’âge de 6 ans, Frédéric Lalos voulait devenir boulanger. Pourtant personne de sa famille n’était dans le métier. « J’ai dû, enfant, capter une odeur, une image, qui m’a profondément marqué » explique celui qui est maintenant à la tête de huit boulangeries à Paris et en région parisienne, et qui fournit en pains et viennoiseries quelques-unes des grandes tables de la capitale.


Alexandre Lecuyer

Eleveur d’agneaux

L’agneau est une véritable affaire de famille chez les Lecuyer. A 33 ans, Alexandre représente la 4ème génération d’une famille d’éleveur. Son arrière-grand-père était arrivé dans l’Aisne en 1947.
L’éleveur possède 160 brebis divisées en deux troupeaux : 80 bêtes originaires d’Ile de France, et 80 brebis Meatlinc d’origine anglaise.


Jany Gerbier

Eleveur de pigeonneaux

Lorsque Jany Gerbier rejoint son épouse Chantal en 2000, celle-ci est à la tête d’un élevage de pigeonneaux fondé 13 ans plus tôt. Immédiatement, Jany s’intéresse à l’alimentation des volatiles, notamment en essayant d’augmenter la part d’oméga-3 pour améliorer leur santé. Il se rapproche de Bleu-Blanc-Coeur en 2003 ou il a été accueilli à bras ouverts !


Alexia Foucher-Charraire

Les Vergers Saint-Eustache

Difficile de résister à l’atavisme familial ! Alexia Foucher-Charraire est née pour ainsi dire dans les fruits et légumes. Après un détour par la fac de droit, elle se lance à son tour dans les Vergers Saint-Eustache, qui, depuis 38 ans déjà, choisissent les meilleurs produits pour régaler les papilles de leurs clients.


Philippe Chansigaud

Producteur de miel et d’huile d’olive

Situé dans le triangle d’or entre Aix, Avignon et Arles, le domaine de Gratte-Semelle, face aux Alpilles et à la Durance, s’étend sur 13 hectares au milieu d’une zone protégée de 6000 hectares. Depuis 19 ans, Philippe Chansigaud et sa femme produisent de l’huile d’olive, du miel, des amandes, des figues de Barbarie avec lesquelles ils fabriquent de la gelée, et de la lavade destinée notamment à nourrir les abeilles, en complément de la production naturelle de la garrigue.


Pierre Gay

Fromager-affineur (MOF)

Déjà enfant, Pierre Gay venait respirer les saveurs des fromages dans la boutique de son grand-père, à Annecy. Après avoir suivi l’Ecole nationale d’industrie laitière, il effectue un remplacement dans l’entreprise familiale qu’il ne quittera plus. Après quelques transformations lorsqu’il la reprend à son compte, la boutique devient entièrement dédiée aux fromages avec près de 200 variétés provenant de tous horizons et d’une cave à vins.


Pol Roger

Champagne

Pol Roger se lance dans le négoce du vin de champagne à l’âge de 18 ans. Il réalise sa première vente en 1849, puis s’installe à Epernay. Les exportations se développent rapidement, notamment vers l’Angleterre qui affectionne déjà le style de vin. 5 générations plus tard, le vignoble continue d’exister dans le respect des valeurs et des traditions familiales.


Jean-Luc Maury

Importateur

Travailler dans les fruits exotiques s’apparente à offrir une part d’évasion et de rêves de pays lointains à des consommateurs. Mangues, ananas, papayes, noix de coco, liserons d’eau… le succès des émissions à la télévision a contribué à mettre sur le devant de la scène des produits jusqu’alors peu connus du grand public, car de nombreux chefs les utilisent.


Julien Guillaume

Eleveur de volailles

C’est sur la terre bretonne, située aux portes de la forêt de Brocéliande, que Julien Guillaume, a repris, avec son frère Yoann et un associé, Stéphane Haguet, la ferme familiale, à quelques kilomètres de Ploémel, dans le Morbihan. Poules pondeuses plein air, poulets et pintades chaponnées, mais aussi chapons, dindes, canards, oies et poulardes s’ébattent sur les 150 hectares du domaine.